agenda

Face à la montée des extrémismes: l'art comme acte de désobéissance ?

01/12/2018 - 20:45 - 22:30
Botanique - La Rotonde

Rue Royale 236, 1210 Saint-Josse-ten-Noode

*DEBAT en présence du réalisateur, Jawad Rhalib*

LE DEBAT: Face à la montée des extrémismes: l'art comme acte de désobéissance?

En interrogeant des artistes qui témoignent de la difficulté de pratiquer leur art sans mettre leur vie en danger, Jawad Rhalib questionne le spectateur sur ses propres limites et sur la place de l’art par rapport aux questions de société. L'art, la danse, la musique, le théâtre, en tant que symboles de la liberté d'expression, représentent aussi une menace pour les sociétés totalitaires. Face à la censure, qu'elle soit politique, religieuse ou sociale, ils deviennent des actes de désobéissance. Comment faire face à cette censure et à la montée des extrémismes de tous bords ? 

LE FILM: Au temps où les Arabes dansaient

"L’intégriste n’aime pas la vie. Pour lui, il s’agit d’une tentation, un éloignement de Dieu et une perte de temps avant le paradis céleste. L’islamiste en veut à l’artiste qui donne vie à la matière et éloigne les bonnes âmes du paradis par des idées malsaines, un dessin diabolique, un chant envoûtant, une danse maléfique, … L’artiste est donc le diable et pour pouvoir le tuer, l’intégriste le déclare ennemi d’Allah. Jadis insouciant, le monde arabo-musulman est devenu l’épicentre d’un intégrisme obtus et souvent violent. La pression des intégristes rend inaudible celle des modérés. La voix de la raison peine à se faire entendre."

*VOIR LA BANDE-ANNONCE de "Au temps où les Arabes dansaient"*

En partenariat avec le Festival du Cinéma Méditerranéen

Un film de Jawad Rhalib - 85 min - 2018

Voir tous les événements